Sur les motifs de capot il semble qu'il faille rappeler à certains, et je le fais avec plaisir, qu'il n'y a pas la moindre ambiguïté :
- Les motifs de capots saillants sont interdits avec effet rétroactif depuis la modification du Code de la Route, de 1954.

Même les déflecteurs de moustique en plexiglas ont du être retirés à l'époque.
- Pour ceux qui les ont conservé et remis en place, ll y a depuis des années une non verbalisation par les forces de l'ordre

(croyons qu'ils sont sensibles au respect de l'état d'origine du patrimoine automobile...),

et les centres de contrôle technique ne s'en occupent pas puisque ce n'est pas prévu dans les points de contrôle,

donc on pourrait croire à une certaine impunité, particulièrement dans les sorties.
- Mais ne doutons pas qu'en cas d'accident sur la voie publique avec un piétons délicatement découpé  par un bel avion de
capot de votre Vedette, votre assurance sera en capacité de dénoncer tout ou partiellement votre contrat.
- Nous sommes bien dans ce cas en Vedette, risque théorique de P.V., et surtout gros risque moral et juridique en cas de blessure par l'objet (d'art)

contondant que nous apprécions tant cependant.
Aucune autre solution légale n'existe donc que de l'enlever.
A défaut, un montage léger pour permettre son éjection en cas de choc et limiter ainsi les blessures

est une solution technique efficace mais pas légale pour autant.
- A nous donc individuellement de prendre nos risques en conscience.
Jean Lamprière

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________